• Informatique

    Benchmarks 6 navigateurs pour Windows – Décembre 2020

    Introduction:

    Je vous propose dans cet article pas moins de 8 benchmarks des 6 principaux navigateurs pour Windows.

    Au cours de l’année écoulée, Google Chrome a continué de dominer le marché des navigateurs, avec plus de 60% de parts de marché, sa prédominance ne se dément pas. Paradoxalement il n’y a presque jamais eu autant de navigateurs offrant chacun leurs avantages fonctionnels ou ergonomiques.

    Parts de marché 2020 des navigateurs pour ordinateurs de bureau en France
    Parts de marché 2020 des navigateurs pour ordinateurs de bureau en France

     

    La part de marché de Google Chrome dans le monde est encore plus marquée, Chrome détient 65%. A noter les 11% de parts de marché de Safari qui représente peu ou prou les part de marché (16%) de MacOS dans le monde des sytèmes d’exploitation. Je ne ferais pas de commentaires sur Safari, je risquerai d’être désobligeant.

    Parts de marché 2020 des navigateurs pour ordinateurs de bureau dans le monde
    Parts de marché 2020 des navigateurs pour ordinateurs de bureau dans le monde

    Si la prise en main et l’appréciation générale ne se discute pas – c’est aussi une affaire de gouts – les benchmarks quant eux permettent de déterminer leur vélocité lorsqu’il s’agit d’afficher des pages web souvent lourdes et complexes.

    D’aussi loin que je souvienne, j’ai toujours utilisé Firefox (hier Netscape Navigator 1.22, puis Communicator). J’ai bien sûr déjà eu l’occasion de tester de nombreux autres navigateurs, mais pour des raisons que je ne saurais expliquer, je suis toujours revenu à Firefox

    Conscient qu’il n’est peut-être pas le meilleur de sa catégorie, j’ai donc décidé de passer au banc d’essai les principaux navigateurs Web.

     

    Bien sûr il n’existe pas de benchmark unique et idéal qui permettrai de statuer définitivement que tel ou tel navigateur est le meilleur. D’une part parce que tous les benchmarks n’exécutent précisément pas les mêmes tests, et d’autre part parce que certains benchmarks ont tout simplement été développés par les éditeurs eux-mêmes !

    Benchmarks 6 navigateurs Web pour Windows - Brave Chrome Edge Firefox Opera Vivaldi

  • Présentation du kit CPL Wifi TP-Link TL-WPA8630P
    Informatique

    Présentation du kit CPL TP-Link TL-WPA8630P

    Une fois n’est pas coutume, n’ayant pas trouvé sur le net de présentation du kit CPL TP-Link TL-WPA8630P et venant d’en faire l’acquisition, je me suis dit: autant faire partager mon retour d’expérience. Naturellement, n’hésitez pas à m’indiquer ce que vous en pensez dans les commentaires, ou bien directement vie le formulaire de contact. Bonne lecture !

    Préambule

    Ne disposant pas d’un signal Wifi suffisamment puissant pour l’ensemble de mon logement, j’avais fait l’acquisition il y a quelques mois d’un répéteur Netgear WN3000RP-200PES tout en étant bien conscient que cela ne réglerai probablement pas totalement mon problème. En effet, un répéteur ne sait, au mieux, que répéter le signal qu’il capte lui-même, il n’est pas en mesure d’améliorer/d’augmenter un faible signal.

    Résultat des courses après installation: ce fût un bien mauvais choix, peu couteux (32€) mais absolument insuffisant et donc totalement useless.

    Sous la pression familiale, j’ai donc du me pencher sur une vraie solution sans fil, et cette solution se nomme: le kit CPL TL-WPA8630P du fabricant Chinois TP-Link. Le kit est disponible dans la plupart des grandes enseignes, et on le trouve pour un prix compris entre 120 et 140€

    Si vous souhaitez en savoir plus sur la technologie CPL, je vous invite à lire cette article Le courant porteur en ligne : fonctionnement et avantages du boitier CPL, retenez simplement que la communication par courants porteurs en ligne (ou CPL) permet de construire un réseau informatique sur le réseau électrique d’un logement. Cette une technologie qui a déjà quelques années, mais qui est devenue une alternative crédible depuis seulement 7/8 ans.

    Présentation et Contenu du kit CPL Wifi TP-Link TL-WPA8630P

     

    Présentation du kit CPL TP-Link TL-WPA8630P

    Contenu du kit CPL

    • Le principal adaptateur CPL que j’appelle “parent” c’est à dire l’adaptateur raccordé physiquement à la Box internet
    • L’adaptateur secondaire “enfant” qui reçoit le signal provenant de l’adaptateur “parent” par le biais du réseau électrique
    • Deux câbles Ethernet 1,50 mètre de catégorie 5E
    • Un guide d’installation sommaire, mais multi-langue, dont le français naturellement

    Installation

    En soit l’installation n’a rien de compliqué, les 2 adaptateurs doivent nécessairement être branchés sur une prise électrique du même réseau naturellement, pas de celui du voisin ! 😉

    La documentation recommande de ne pas brancher les adaptateurs sur une multiprise, sans doute pour éviter que les appareils branchés sur cette même multiprise viennent perturber l’émission du signal électrique. Personnellement je n’ai pas eut le choix, si l’adaptateur “enfant” est bien branché sur une prise unique, l’adaptateur “parent” est quant à lui branché sur une multiprise et cohabite donc avec de nombreux appareils électriques.
    Si vous êtes dans le même cas que moi, évitez les multiprises sur lesquels vous auriez branché une centrale vapeur ou un sèche linge. La consommation électrique des appareils électriques a surement un impact négatif sur la qualité et la réception/propagation du signal.

    Une fois les adaptateurs branchés électriquement, il vous faut raccorder l’adaptateur “parent” à la Box au moyen d’un des câbles Ethernet, ensuite il reste à appairer les 2 boitiers ensemble à l’aide d’un bouton “Pair” présent sur les 2 adaptateurs.

    Voilà, c’est terminé !

    Configuration

    Une fois l’installation terminée, l’adaptateur CPL “enfant” émet 2 nouveaux réseau Wifi portant un nom (SSID) qui est propre a chaque kit, mais qui doivent commencer par “Tp-Link…”
    En effet, le Kit CPL TP-Link étant double bande, il offre la possibilité de se connecter en Wifi sur un réseau 2.4 GHz ou 5 GHz.

    Plutôt qu’un long discours, voici un tableau de synthèse des performances entre les 2 fréquences d’émission du Wifi

    Performances Wifi 2.4 GHz et 5 GHz

    Si vous souhaitez aller un peu plus loin et configurer plus finalement votre kit CPL, TP-Link met à disposition une application mobile disponible sur Android et iOS.

    En fait, une fois le kit CPL détecté, cette application va essentiellement vous permettre d’ouvrir la console(interface web) d’administration et là je dois admettre que TP-Link s’est franchement loupé.

    En effet, l’interface n’ouvre pas une connexion en HTTPS mais simplement en HTTP (protocole sécurisé) et, plus ennuyeux encore, n’est pas adaptée à l’écran d’un smartphone (voir ci-dessous) au point que l’on est obligé de zoomer sur la console pour afficher le contenu et sélectionner les bons menus sans avoir recours à un stylet. C’est presque une erreur impardonnable, cela dit, si ils cherchent un développeur Web chez TP-Link, je connais quelqu’un 😀

    Interafce web administration kit CPL TP-Link AV1300
    Pas de détection du User Agent du smartphone, dommage, on ne voit rien

    En revanche, l’interface offre beaucoup de possibilités telles que:

    • Le renommage des réseaux Wifi (SSID)
    • L’extinction programmées des LED d’affichage (utile pour une chambre)
    • Le contrôle parental
    • Le filtrage par Mac Address
    • La gestion des réseaux invités
    • La programmation d’extinction du Wifi

    Je suis agréablement surpris et en dehors du bug d’affichage (majeur selon moi), le kit CPL de TP-Link est très bien doté sur le plan logiciel

    Performance

    Coté performance, c’est sans appel, le signal est très stable, ce qui était une des faiblesse du répéteur, et le débit est 2 à 2.5 fois supérieur à distance équivalente. Les mesures ont été réalisé sur le réseau 5 GHz avec un HP Chromebook x360 et un smartphone OnePlus 6T.

    A noter que je ne suis pas parvenu à me connecter au réseau 2.4 GHz depuis le Chromebook et cela malgré plusieurs tentatives et le fait que j’étais à 1 mettre de l’adaptateur CPL emettantr le signal Wifi

    Bug du kit CPL ou du Chromebook, je l’ignore car je n’ai pas poursuivi plus les investigations, mais j’ai plutôt tendance à incriminer le Chromebook car c’est le seul périphérique avec lequel je ne suis pas parvenu à me connecter sur le réseau Wifi sur la fréquence 2.4 GHz

    Conclusion

    C’est sans comparaison avec mon installation précédente (le répéteur) et même si le cout de l’appareil n’est, lui aussi, pas comparable (124€) le CPL est aujourd’hui le meilleur moyen de diffuser Internet dans un logement avec un minimum de déperdition.

    Enfin si j’avais un seul reproche à formuler, c’est au sujet de l’ergonomie de l’interface web d’administration. Certes, cette interface n’est pas indispensable pour profiter de l’Internet, mais nécessaire pour qui souhaite personnaliser un peu son installation.